Je suis sorti enthousiasmé par la pièce tirée de l’unique roman d’Oscar Wild « Le portrait de Dorian Gray ». Une pièce d’une modernité insolente, qui jette un oeil lucide sur notre monde contemporain, parfaitement mis en musique par le spécialiste du divin Oscar, Thomas Le Douarec. Voici, mes 6 raisons d’aller au Lucernaire !


Raison 1: Une pièce qui dissèque les deux obsessions contemporaines : la Jeunesse éternelle, faire de sa vie un chef d’oeuvre

Raison 2 : Dorian Gray est le héros de l’Homo Ars Vivendi, un concept que nous avons révélé dans notre livre Luxe & Digital, un individu obsédé par l’expérimentation et la représentation de son lifestyle. Dorian Gray a un portrait, l’Homo Ars Vivendi a un pinceau et une toile magique : son smartphone.

Raison 3 : Le triomphe de la littérature, du récit, de la langue, l’élégance cynique des aphorismes Wildiens.

Raison 4: La mise en scène et l’interprétation du génial et machiavélique Thomas Le Douarec, qui font vibrer le texte comme jamais.

Raison 5: Le fantastique assumé par la mise en scène.

Raison 6 : Sortir de la tendance dominante dans les théâtres privés « La Crise des Cinquantenaires et + » (« L’envers du décors » au Théâtre de Paris et « le Mensonge » à Edouard VII)… un miroir mou et rassurant du public du théâtre privé.

Attention dernière representation le 3 avril 2016, réservez vos places ici

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY