GUY BEDOS dans sa première interview pour le web, une exclu Darkplanneur

« Hollande ? Il est au bord de l’écharpe rouge et du feutre noir » dit-il avec une gestuelle bien à lui. Dans cette interview frontale et assumée, Darkplanneur tente de percer à jour un animal de scène peu docile.

Provocateur invétéré, Guy Bedos livre sa critique acerbe d’un gouvernement « de domestiques » ou d’une horde d’humoristes qui le plagient et « font le tapin » à la télévision pour une pseudo notoriété.

Chez les Bedos, la politique est une religion. Chez les Bedos, Sarkozy est celui qu’on ne nomme pas, c’est « un teckel à poils durs », quelqu’un de « malin sauf que ça se voit trop, et avoir l’air malin, c’est pas malin ».

Chez les Bedos, Nicolas se presse de rire de tout, même de la mort de son père, pour ne pas avoir à en pleurer. Grinçant, acide, cynique mais terriblement attachant, Guy Bedos répond aux questions de Darkplanneur avec une sincérité crue, parfois dure à digérer mais sous ses airs revanchards et son éloquence à outrance, il avoue à demi-mot, ses peurs en les cachant dans le coin de ses yeux rieurs, par pudeur.

Interview : Eric Darkplanneur Briones

Réalisation : Laure Bernard & Eric Darkplanneur Briones

Montage : Anne Laure Marcault Musique : Justin Chanet

1 COMMENT

Leave a Reply