Le countdown est donc lancé avant la présentation de la première collection Yves Saint Laurent par Anthony Vaccarello…une attente savamment entretenue et orchestrée en communication: il fallait au moins ça pour réellement tourner la page Hedi Slimane

Acte 1: « Tout change, rien ne change »

Le 1er acte à l’annonce du départ du talentueux mais controversé Hedi Slimane, le nettoyage en règle de l’instagram officiel de la maison..puis une longue attente qui a pris fin ces dernières heures avec la révélation des premières photos publicitaires shootées par l’artiste photographe Collier Schorr dont l’esthétique ne rompt pas totalement avec l’univers de Slimane. (Découvrir l’instagram YSL)

Acte 2: Communication is everything

saint-laurent-par-anthony-vaccarello-ditPlus qu’avant, l’image, la réalité perçue est importante: merci Instagram! En sémantique (naming), hier rebaptisé Saint Laurent Paris, aujourd’hui le nom Yves St Laurent semble faire son grand retour. Et en iconographie, l’image Vaccarellienne très erotico chic semble parfaitement coller avec l’esthétique et l’ADN sexuelle de la maison Yves St Laurent. Attention déluge de robes fendues, de mini jupes, de bottes très très hautes à venir..le nouveau Yves St Laurent va être sexy, métissé et beaucoup plus global… finie l’interlude ROCK! Pour la maison, avant même de montrer la nouvelle collection, il était important d’envoyer ce statement à la planète Mode.

Acte 3: « La Mode, La Mode, La Mode »

Yves St Laurent par Anthony Vaccarello c’est le retour dans le sérail ‘ Mode’, c’est le retour à une esthétique plus parisienne et académique, beaucoup moins grunge…Hedi Slimane donnait à la maison une dimension pointue, culturelle voire sociologique, la mission ou l’ambition de mr Vaccarello sera d’en faire l’incarnation d’une femme sophistiquée, sexy et bien dans sa peau! Hâte de la découvrir enfin à la rentrée..

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY